La cocotte-minute, un « ustensile à tout faire » indémodable

Nommé aussi autocuiseur, la cocotte-minute induction ne date pas d’hier… On doit en effet son invention à Denis Papin, un mathématicien-physicien français, qui en fabriqua le premier modèle (nommé alors « digesteur ») en 1679 ! Ustensile pratique, employé dans de nombreux foyers, il permet une cuisine à la fois saine et rapide. Son processus de cuisson sous haute pression est simplissime : les aliments, accompagnés d’un peu d’eau, sont placés dans le récipient de la cocotte-minute. Après avoir été scellée grâce à son couvercle hermétique muni d’une soupape, celle-ci est mise sur le feu. Sous l’action de la chaleur, la température interne monte jusqu’à 118 degrés et cuit ainsi les aliments en les faisant bouillir. La soupape du couvercle se met alors en marche pour évacuer le surplus de vapeur en émettant un sifflement aigu. Viandes, poissons, riz, volailles, légumes, fruits et desserts, la cocotte-minute permet la préparation d’un repas dans son intégralité. Elle peut même servir à stériliser les biberons des bébés, les bocaux pour la réalisation de conserves, ainsi qu’à préparer des yaourts ! Redevenue à la mode grâce au retour du « fait maison », la cocotte-minute demeure la reine inégalée d’une cuisine saine et savoureuse.

L’art et la manière de choisir sa cocotte-minute induction…

Il existe une vaste gamme de cocottes-minutes induction disponibles dans le commerce. Et qui dit offre large, dit choix difficile ! D’autant plus qu’un autocuiseur se garde souvent toute une vie… Tout d’abord, veillez à ce que votre autocuiseur soit en acier inoxydable afin d’être compatible avec tous types de feux, dont l’induction. Sachez également que les cocottes-minutes présentent diverses capacités de cuve variant de 4,5 litres (2 à 4 personnes) à 10 litres (7 à 10 personnes). A vous de choisir selon votre espace de rangement, la quantité d’aliments à préparer, ainsi que le nombre de convives pour lesquels vous cuisinerez. En ce qui concerne le système de fermeture, il existe des boutons poussoirs, des fermetures à étrier ou à baïonnette, et des couvercles rentrants. Solidaire du couvercle, le bouton poussoir permet l’ouverture du couvercle d’une seule main. La fermeture à étrier, par serrage à vis, est le système le plus ancien et, par conséquent, le moins pratique. Celle à baïonnette est plus simple d’utilisation : on tourne le couvercle dans un sens en appuyant légèrement. Le couvercle rentrant, lui, se verrouille via un système coulissant. Accessoire indispensable pour programmer le temps de cuisson, le minuteur peut, sur certains modèles, être amovible, ce qui s’avère pratique au quotidien. Les poignées peuvent être fixes, amovibles ou rabattables, un avantage pour le rangement !

De nombreux avantages !

La cocotte-minute induction possède de nombreux atouts. Tout d’abord, elle offre une rapidité de cuisson imbattable : sa température élevée lui permet, selon le modèle utilisé, de cuire de 2 à 5 fois plus rapidement les aliments qu’une casserole usuelle. Ensuite, la durée brève de cette cuisson, allié au fait que les aliments sont enfermés hermétiquement, permet une préservation intégrale des nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments) des viandes, fruits et légumes cuits. Résultat : une cuisine idéale pour maintenir sa santé et sa ligne ! Sans parler des saveurs… Incomparables avec celles, souvent fades il faut bien le dire, obtenues avec un ustensile traditionnel. Une cocotte-minute, c’est aussi un ustensile dont la simplicité d’usage et d’entretien le rend utilisable par tout un chacun. Elle permet également des économies énergétiques conséquentes grâce à la rapidité de sa cuisson. En ce qui concerne sa sûreté : comparées aux anciens modèles, les cocottes-minutes actuelles ne présentent pas de risques d’explosion car la plupart possèdent un dispositif de sécurité faisant chuter la pression interne avant l’ouverture. Notons enfin sa grande polyvalence qui lui permet de mijoter, cuire à la vapeur, stériliser et réaliser des yaourts !

Deux modèles au top !

De par leur ergonomie, leur performance ou encore leur prix, voici deux modèles qui ont toutes les chances de vous séduire… Le Clipso Chrono de Seb, un des autocuiseurs les plus prisés du moment, présente la particularité de posséder un minuteur intelligent amovible à signaux sonores et visuels qui permet une gestion précise de la température de cuisson (à deux vitesses sur ce modèle). Cette cocotte-minute induction présente une capacité standard de 8 litres. Son ouverture coulissante à une seule main et ses poignées rabattables sont, par ailleurs, très pratiques. Bref, la Rolls des cocottes ! Le Secure 5 Neo de Tefal est, quant à lui, un autocuiseur à induction à prix imbattable (moins de 50 euros !). Il est pourvu d’une longue poignée qui offre une excellente ergonomie. La capacité de sa cuve est de 6 litres (soit un peu plus petit que les modèles standards…) et il possède deux programmes de cuisson. Un produit d’excellente qualité, simple et sans fioritures, qui va droit à l’essentiel !